Les Avouillons

Les Avouillons2018-08-31T16:15:47+00:00

La ferme modèle des Guiguer

En 1779, Matilda Guiguer se lance aux côtés de son mari dans un projet d’envergure. Ensemble, les époux esquissent l’idée de créer une métairie. Pour ce faire, ils achètent la terre des Avouillons sur la rive gauche de la Promenthouse. L’entreprise prend rapidement de l’ampleur : après avoir nivelé le terrain autour du bâtiment, on construit des dépendances, on trace un nouveau chemin, et un pont est édifié. Les travaux sont donnés au maître charpentier et architecte Louis Cugnet I (1729–1801), avec lequel Louis-François Guiguer a l’habitude de travailler. En 1780, la métairie est déjà fonctionnelle, alors que les aménagements paysagers autour de la ferme, considérables, s’étaleront sur plusieurs années. Ils comprendront le creusement d’un canal, la construction d’un aqueduc, la plantation d’une châtaigneraie, d’une allée de peupliers puis d’un verger. Dès lors, le domaine s’enrichira progressivement d’une basse-cour, d’un troupeau de moutons, d’une porcherie puis, à l’automne, de génisses et de vaches. Jusqu’en 1786, les époux Guiguer n’auront de cesse d’améliorer, d’agrandir et de compléter ce domaine. Leur projet de métairie s’avère précurseur, il est en effet légèrement antérieur à la construction du Hameau de la Reine à Versailles, une référence pourtant incontournable en Europe !

Source : Helen Bieri Thomson, « Un changement d’administration ou l’impact d’un mariage anglais sur les aménagements au château de Prangins », in ZAK 72, 2015

Bien visible sur cette carte, le bois des Avouillons avec ses allées en étoile a été par la suite presque entièrement défriché au profit de terres arables.

D’Ignace Paderewski à la famille Baumgartner

La propriété des Avouillons est achetée en 1913 par Ignace Jean Paderewski (1860-1941), pianiste et homme politique né en Podolie (ancienne province polonaise de Russie, actuelle Ukraine). En 1928, le musicien met sa propriété en location à deux agriculteurs, les frères Fritz et Werner Baumgartner. Après le décès de Paderewski en 1941, ceux-ci acquièrent le domaine. En 2018, les descendants de Fritz exploitent encore cette belle propriété.

La partie du domaine située le long de la rivière Promenthouse est utilisée dès 1939 par la Confédération pour ériger la ligne de défense anti-chars, constituée de toblerones et de fortins militaires.

Télécharger l’itinéraire au format PDF
Voir la carte interactive du sentier